Espace Pros
Mes Projets
Vidéos
Contact
Téléchargements
 Monteurs Agréés MME
Consultez nos photos et reportages !
sideBarLeft
Le concept : Objectif et ambition

Réveillons-nous !

L’acquisition de la maison familiale représente un budget conséquent.
Au cours de la décennie passée, la durée moyenne d’emprunt a doublée et il n’est plus rare de constater que ce délai est maintenant de 25 ans et parfois plus.

Aujourd'hui, le prix consacré à l’achat du foncier est de plus en plus important et la part de la maison se réduit d’année en année. Ensuite, il faut supporter des coûts de plus en plus lourds pour assumer l'entretien, à commencer par les énergies dont l’augmentation annuelle devient insupportable.


Tout cela n'est plus rationnel…
Comment solutionner cette équation et accéder à la propriété, ce qui devrait être un droit pour chacun ?


Notre Entreprise est forte de plus de 37 ans d’expérience dans la construction bois. Depuis son origine, son fondateur Pascal Lorin était convaincu du bien fondé de cette approche bien avant que celle-ci connaisse son succès actuel.


Proposer un habitat sain et durable de haute qualité, accessible financièrement au plus grand nombre
Voilà toute notre ambition et notre engagement…


Mais il ne faut pas s’y tromper, construire une maison en bois de grande qualité ne s’improvise pas !
Des choix techniques retenus dépendent le résultat global en termes de performances ; le montage en lui-même requiert de réelles compétences qui se transmettent avec le temps entre Artisans.
Que nos amis autoconstructeurs se rassurent, nous avons un message pour eux qui répondra à leurs attentes.


Nous vous présentons tous les aspects importants relatifs à une construction bois ; pas dans l’esprit de vous assommer avec des informations techniques, mais dans le but de vous éclairer, parce qu’il le faut.
Avant de se lancer dans un tel projet, il est capital de comprendre certains paramètres dont l’influence est considérable sur "la vie" de votre future maison.
Pour ne rien regretter par la suite… quand il est trop tard pour cela !

Ce site Internet est particulier. L’offre proposée a nécessité des années de travail pour un objectif essentiel :


"Permettre au plus grand nombre, et en particulier aux jeunes générations, de devenir propriétaire d'une vraie maison à un coût très mesuré."


Pour cela, nous avons conçu et développé le concept des "Maisons Modulaires Evolutives", sans sacrifier la qualité au détriment d’un prix attractif.

Si nous pouvons proposer une telle offre, c’est que nous avons pris le temps, tout notre temps ! Pour optimiser les nombreux aspects d'un tel projet en mettant à profit une expérience inédite dont très peu de sociétés peuvent se prévaloir, il en faut du temps. Ce savoir faire est décrit dans les différentes rubriques ci-après ; analysez ces informations parce qu’elles sont précieuses au moment de faire un choix qui engage sur la durée.


Si vous voulez être informé utilement et complètement, si vous voulez comprendre tous les aspects essentiels d’un habitat sain et durable, prenez le temps de faire vôtres ces enseignements. Ils sont issus de notre connaissance et de notre bon sens, de nos années d’expérience et de notre conscience à bien faire pour votre bien-être, pour très longtemps.

Maintenant, il est temps de dire… Bienvenue chez vous !
Passer à l'étape suivante

Le Concept : Qui sommes-nous ?

Un peu d’histoire…

Pascal Lorin est charpentier depuis septembre 1975, date à laquelle il commence un apprentissage de charpentier bois à l’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir. Durant 8 années de travail, de cours et de rencontres et après être devenu Compagnon Passant Charpentier du Devoir, il réfléchit et étudie l’habitat en bois.

Notre vieille Europe dispose d’un patrimoine et de savoir-faire très importants en matière de constructions bois. Quand l’homme des cavernes est sorti de son habitat primaire, il a commencé à empiler des matériaux et à créer des enchevêtrements de bois ; il a inventé la maison ossature-bois sans y penser !

En France, on a construit en bois pendant des milliers d’années et brusquement, tout s'arrête avec la grande guerre de 1914. Les charpentiers se sont fait étriller dans les tranchées et à partir de 1920, on commence à industrialiser les matériaux (Par exemple, la charpente de la cathédrale de Reims a été réalisée en éléments de béton préfabriqués après les bombardements de 1917).
Après environ 70 ans de sommeil, le matériau bois renaît et on voit ici et là quelques fanatiques développer des systèmes constructifs à base de bois.

Le système mis au point par Pascal Lorin n’est ni plus ni moins que ce que les charpentiers Français ont toujours fait, à savoir : l'association de poteaux-poutres (colombage ou pan de bois) du panneau ossature bois (remplissage) et de la charpente traditionnelle assemblés. Jusque là, rien de bien surprenant, tout cela existe depuis bien longtemps, mais dans toute mise au point, il faut essayer, savoir revenir en arrière, associer les produits et matériaux, faire des essais pendant très longtemps et puis un jour, on n'est pas mauvais…
En fait on est au point quand on arrive a la retraite !

A ce jour l’entreprise Pascal Lorin a construit environ 470 maisons et bâtiments bois de toutes les grandeurs et de tous les styles mais avec toujours le même système constructif. C'est comme la cuisine, tout est dans le dosage…



Tout est préfabriqué dans ses ateliers, taille de la charpente et de la structure poteaux-poutres ainsi que la fabrication des panneaux : notre offre est entièrement fabriquée en France, dans les Landes, par des artisans locaux dans la pure tradition du métier de Charpentier. Le levage est assuré localement par nos soins et grâce à un matériel adapté, 100m² de bâtiment sont levés dans la journée.
Nous formons et nous agréons des partenaires en région pour travailler selon notre cahier des charges et nos méthodes qui ont fait leurs preuves pour aboutir au niveau de performance recherché.

Les autoconstructeurs sont nos clients privilégiés.
Le système constructif développé a été mis au point en pensant à eux.

Notre première maison modulaire, nous l'avons fait monter par une équipe de 3 personnes qui en 4 jours ont construit une MME-75 (emprise au sol de 75 m²) avec un escabeau, une visseuse et un marteau !

Des outils, "Guide de levage", "Schémas, graphiques et photos", "film vidéo" in situ découpé en séquences logiques ont été rédigé pour le succès de votre projet. Etape par étape, tout ce qu'il faut savoir et faire pour construire votre maison vous est présenté. Vous allez découvrir une vertu importante de notre système constructif, sa simplicité de mise en œuvre dans les règles de l'Art.

Notre prestation s’arrête au gros-œuvre et à la couverture. D'autres partenaires agréés, coopératives d'artisans, sont spécialisés dans le second œuvre.

Mais nous n’en sommes pas restés là !
Dans la conception de notre offre, nous avons voulu vous donner la possibilité de "créer" un projet personnel.

Nous vous donnons la possibilité de définir vous-mêmes votre propre projet pour l’adapter au plus près à vos besoins et à vos envies. C’est pourquoi vous avez un Menu : "Le Sur mesure" qui autorise toute liberté pour concevoir une maison à partir d’un plan personnel. Vous y découvrez des exemples commentés de projets évolutifs complets.

100% français !
Voilà un thème redevenu à la mode qui a toujours été nôtre depuis des décennies.

Le pin maritime est toujours privilégié dans nos constructions. Tous les bois utilisés sont français et s’adaptent parfaitement aux besoins. Chaque projet bâti permet à des artisans de vivre dignement de leur métier ; ceci fait également partie de nos objectifs pour préserver et transmettre un savoir-faire authentique.

Nous assistons à un salutaire "retour au sens" ; chacun aspire à un mode de vie en harmonie avec son environnement dans le respect d'une nature dont nous faisons partie, ce que beaucoup ont trop vite oublié.
Le bon sens paysan de nos ancêtres ne nous a jamais quitté.

La situation économique et sociale que chacun peut constater fait qu’il est très probable que nous sommes face à une décennie difficile. Comment accéder à un logement familial dans ce contexte ? Comment le faire sans s’endetter sur une période déraisonnable ? Comment le conserver et le faire évoluer au fil du temps ?

Nous allons répondre à toutes ces questions en vous livrant notre vision et notre ambition face à ces grands enjeux qui nous concernent tous. Avec le matériau "bois", la modularité et l'évolutivité y répondent très efficacement…

Pourquoi MME ?

Le concept : Modularité et Evolutivité

Pourquoi Maisons Modulaires Evolutives ?

En partant du constat que nous faisons en préambule, nous avons réfléchi à un système constructif plus "léger" en y mettant une part d’intelligence industrielle et une part de bon sens.

Comment réduire les coûts de fabrication et de transformation tout en gardant un habitat solide, fiable, fabriqué par nous et de plus évolutif (les besoins d’aujourd'hui ne sont pas ceux de demain) ?

Après de longs mois de réflexion, apparaît une formule "allégée" qui permet de réaliser des modules avec des panneaux tous identiques, de la charpente traditionnelle et une structure poteaux-poutres. Et tout cela avec des bois français (sauf les chevrons qui sont allemands, les industriels français ne proposent pas de bois aboutés de ce type).

La réalisation des plans d’exécution faite, nous validons le procédé en construisant nos nouveaux bureaux ; encore un peu de réglage et la fabrication est lancée ! A ce jour, nous avons livré et levé nous-mêmes plusieurs Maisons Modulaires Evolutives et nous pouvons dire et prouver que nous sommes prêt pour l’avenir.

18 modèles de 26 à 184m² d'emprise au sol





Menu "Le concept MME"

Savoir et comprendre



Le point de départ de la réflexion sur la création d’un nouveau système constructif a été comment fabriquer un maximum de composants avec le minimum de transformation et de produits différents ?

En suivant, le problème du transport, manutention et levage s’est posé : comment répondre à ces 3 questions pour que le plus grand nombre de clients puisse être livré n’importe où, sans moyens démesurés, et arrive à lever des structures sans gros matériel, c'est-à-dire presque manuellement ?

Le système constructif MME est une refonte du système lourd mis au point par Pascal Lorin pour la réalisation de maisons en bois depuis environ 25 ans.

Nous retrouvons les 3 composants de base qui sont :



A l'attention des autoconstructeurs, nous avons élaboré un "Guide de montage" complet.
Il présente les nombreux détails du système constructif et en dévoile tous les éléments avec précision.

Pas à pas, étape par étape, il explique comment lever l'ensemble dans les règles de l'Art en précisant systématiquement quelles pièces utiliser et quelle quincaillerie (qui fait partie du "kit matière" livré) et ce avec des outils standards.
Schémas et photos agrémentent ce guide sachant qu'un film, découpé en séquences vidéo logiques, est disponible pour visualiser les opérations et observer le geste du professionnel.


La structure poteaux-poutres compose le squelette du bâtiment. Cette structure est contreventée par des liens horizontaux ce qui rend le squelette parfaitement lié et très facile à mettre en place.


Les panneaux porteurs sont fabriqués entièrement en atelier et montés sur une table automatisée ce qui garantit une très grande rigueur dans les dimensions.

Nous proposons des variantes de bardage, mais le clin de base est en pin sylvestre C3 fixé par pointes inox en atelier. Il est fabriqué spécifiquement pour nos réalisations et répond à notre cahier des charges pour une qualité irréprochable et un aspect fini du plus bel effet.

La charpente traditionnelle est en grande partie en pin maritime et vient s’assembler sur la structure poteaux-poutres avec queues d’aronde et boitiers métalliques. Tous les composants sont manu-portables et ne nécessitent pas de matériel spécifique pour le levage, une visseuse, un marteau et 2 escabeaux peuvent suffire.



Nous avons testé en réel un levage d’une MME-75 (75 m² d'emprise au sol) sans gros matériel, avec 2 ouvriers et un apprenti, en une journée de travail la maison a été fermée et les fermes levées. Le hors d’eau a été réalisé en 4 jours à 3 personnes avec l’aide d’un élévateur pour la mise en place et la manutention des tuiles soit une matinée au maximum.


Les levages suivants ont été réalisés avec des moyens matériels professionnels et les temps sont beaucoup plus réduits (Voir le Menu suivant "Levage d'une MME en vidéo" : exemple d'une MME-93 levée et fermée dans la matinée y compris les fermes et faitages).

Les rubriques suivantes détaillent les différentes parties de la structure, Plancher, Murs et Charpente, et abordent les questions essentielles relatives au fonctionnement d'une habitation et ce qui en fait la qualité.

Pourquoi construire en bois en 2012 ?

Le bois, vivant et tout simplement naturel, fait partie de notre environnement quotidien. Il pousse en France et fait partie de notre patrimoine et de nos paysages au même titre que les plantes, l’eau et tout ce qui compose notre élément naturel.
Alors pour quelle bonne raison on ne l’utiliserait pas pour en faire notre habitat ?

La construction en bois a été utilisée en France pendant des siècles sans se poser de question, l’arbre faisant partie de notre environnement. Il a fallu que la guerre de 1914-1918 fasse son travail de destruction parmi les charpentiers pour que la main-d’œuvre nécessaire à la construction bois disparaisse dans les tranchées.



Les charpentiers français ont oublié la construction bois pendant plus de 80 ans au profit des ouvrages maçonnés. Le point culminant de cette dégradation a été l’arrivée de charpentes industrialisées et du pvc dans les constructions. Il n’y avait même plus besoin d’être charpentier pour édifier la charpente d’une maison ! A ce jour plus de 90 % des maisons individuelles françaises sont construites sur ce principe.


La construction en bois revit depuis une petite trentaine d’années grâce a quelques passionnés qui a bout de bras ont porté le marché en réintroduisant ce type de construction. Il a fallu attendre le protocole de Kyoto, puis les règlementations thermiques, puis le Grenelle de l’environnement pour qu’enfin le bois retrouve une place méritée dans la construction.

Le bois bien mis en œuvre est impérissable et répond a toutes les questions de notre époque : isolation, bien-être, émission de gaz a effet de serre, pollutions diverses, propreté et rapidité de construction.


Avant tout si on parle d’écologie et de bon sens, il faut prendre le bois au plus près de là ou on construit, au minimum en France et au maximum dans le massif forestier des Landes de Gascogne (solivage, charpente, plancher), pour nos MME. Acheter des bois du Nord ou de l’Est de l’Europe n’est pas rationnel ! Nous pouvons si nous le voulons vraiment tous (clients, architectes, scieurs, transformateurs,…) fabriquer les produits dont nous avons besoin en 2012 pour réaliser des maisons bois de très haute qualité, avec nos bois issus des massifs forestiers français.


En passant, on peut aussi se poser la question de nos ressources et de l’emploi généré par une industrialisation de nos filières bois (bois de construction, ameublement, bois énergie,...).


En 2012 doit-on raisonner seulement sur l’économie réalisée par l’achat d’une maison fabriquée à moindre coût dans des pays de plus en plus lointains, ou doit-on parler d’économie plus locale basée sur une chaine de producteurs-consommateurs la plus courte possible ?


Arrêtons de massacrer les écosystèmes au nom du profit de quelques-uns et penser à laisser une trace qui ne sera pas indélébile, le cout énergétique d’exploitation et de transformation du bois est dérisoire par rapport aux matériaux les plus employés, béton, acier et plâtre.

Nous avons là suffisamment de bonnes raisons de bien construire en bois
Le bois est parfaitement adapté pour les terrains difficiles…

Légèreté et souplesse lui confèrent cette aptitude aux terrains à forte pente et aux zones sismiques en réduisant sensiblement les affaiblissements sans conséquence pour la structure en bois de faible poids. Ceci a également le mérite de réduire les coûts des fondations.

La mise en œuvre du bois est facile, raison pour laquelle il se prête parfaitement à l'autoconstruction.

Un système constructif basé sur l'ossature bois apporte une grande flexibilité aux utilisateurs depuis la préfabrication en atelier avec des méthodes d'assemblage nombreuses et adaptées à toutes les situations.
Le bois offre un mode de construction rationnel et s'affranchi des aléas de la météo.
Sur le chantier, pas besoin d'eau, pas de temps perdu, pas de délai de séchage et un montage ultra rapide.

  • Le bois est durable…

    Il faut accorder une grande importance à la toiture qui représente le premier élément protecteur de la construction.
    Partout à travers le monde et en particulier là où les conditions climatiques sont les plus dures, la maison bois prouve sa capacité à résister aux intempéries et passe avec succès l’épreuve du temps.
    Si l’entretien doit être assuré pour les bois exposés, ceux qui constituent la structure interne de la maison (non exposés) ne nécessite aucun entretien.
    Une maison bois pèse cinq fois moins lourd qu’une maison maçonnée. Ses fondations sont donc plus légères, ce qui permet au bois d’aller partout. C'est aussi la raison majeure qui fait que de nombreux bâtiments importants, y compris des cathédrales, reposent sur des fondations en bois.

    En Norvège, les églises érigées au XIème siècle étaient des bâtiments de bois dont les murs étaient formés de poteaux et de planches dressées verticalement. Plantés dans le sol, ils constituaient ainsi un squelette porteur qui assurait la rigidité de l’ensemble.


  • Et la question "écologique" ?

    L'exploitation du bois en tant que matériau de construction nécessite peu de matière et d'énergie.

    Maisons Modulaires Evolutives est installé au cœur du massif landais et utilise très largement le pin local dans ses constructions. En coupant l'arbre mature qui ne va pas se dégrader, le gaz carbonique reste stocké et il y a ainsi moins de CO2 dans l'atmosphère ce qui contribue à réduire l'effet de serre si préjudiciable à la planète.
    Notons également qu'il n'y a pas de pollution de l'environnement (eau, sol, air). Construire en bois, c'est préserver notre environnement.


  • La question du "confort"...

    Tous les matériaux ont sur nous un impact physiologique plus ou moins important, domaine dans lequel le bois présente un bilan positif. Il va réguler la production de vapeur d'eau émise par les occupants en l'absorbant puis la retransmettre à son environnement.

    Cette faculté du bois apporte un réel confort à l'habitant et agir favorablement sur la santé car un manque d'humidité favorise les inflammations des voies respiratoires et la présence de germes pathogènes dans l'air.

    Les chantiers sont dits "secs" ce qui confère aux maisons en bois une atmosphère saine au pouvoir isolant immédiat (aucun temps de séchage comme c'est le cas dans les constructions en dur qui mettent plusieurs mois à sécher).

    Dès que le gros œuvre est achevé, le second œuvre peut commencer le lendemain matin !

    Le bois est un matériau acoustique fréquemment mis en œuvre là où l'acoustique à son importance (studios d'enregistrement, salles de concert, salles de sport, salles de restaurant, etc.)


    Le bois respire et on doit le laisser respirer.

  • La question du "feu"...

    Il faut une température d'environ 250° pour qu'un résineux s'enflamme. Evidemment, le bois est combustible mais sa combustion est lente et surtout prévisible et linéaire. La perte de résistance et de rigidité sont des valeurs bien connues. Si la vitesse de combustion est connue, la couche carbonisée devient isolante et protège le bois non encore atteinte sachant que le bois n'est pas un bon conducteur. Ses fumées ne sont pas nocives.

    Il conserve donc, contrairement aux autres matériaux, une certaine capacité portante et ses propriétés mécaniques. Il ne présente pas plus de risque qu'une autre construction et répond aux mêmes exigences de résistance au feu. Les pompiers savent qu'avec un bâtiment en bois, ils ont le temps d'évacuer les occupants alors qu'avec une structure métallique par exemple, ils ne peuvent pas pénétrer dans le bâtiment susceptible de s'effondrer à tout moment.


Après avoir été le matériau du passé, le bois est le matériau de l'avenir !

En France, nous l'avions simplement oublié pendant 70 ans au profit du béton. Mais la logique et le bons sens font que le bois est maintenant reconnu comme un matériau d'innovation qui s'affirme dans des technologies de pointes capable, de répondre à toutes les exigences et contraintes actuelles.

Les bâtiments bois subissent avec succès l'épreuve du temps, même dans les milieux extrêmes.

Ses ennemis sont connus : le champignon et l'insecte. Mais nous savons aujourd'hui parfaitement y faire face et en respectant des règles simples, on évite ces problèmes.

Les Finlandais ont cet ancien proverbe issu du bon sens populaire, à une époque où l'on savait faire confiance tant à son intuition qu'à l'observation des choses naturelles :
"Si tu es malade, vas voir ton médecin ; si tu ne guéris pas, habite une maison en bois !".

Comment fonctionne une maison en bois ?

L’idée reçue qu’une maison bois est par définition isolante est complètement dépassée ; une maison en bois parfaitement isolée doit répondre à plusieurs grands principes :
  • Le confort d’été, le confort d’hiver, la ventilation et l’isolation phonique aux bruits d’impact (cloisons et plancher) et aux bruits aériens (avions, routes, environnements bruyants),
  • Il ne faut pas penser qu’un matériau peut à lui tout seul régler tous les problèmes,
  • Le bois massif est conducteur de bruit et n’isole que très sommairement. Les laines de verre ou de roche même denses n’isolent pas parfaitement contre le bruit et peu contre la chaleur (manque d’inertie),
  • Les fibres de bois sont des produits qui ont une bonne inertie (confort d’été), mais ne disposent pas d’une grande résistance thermique (confort d’hiver),
  • Il faut éviter d’employer des isolants de type polystyrène ou polyuréthane en murs car ces produits n’ont aucune inertie et sont conducteurs de bruit, mais ses produits sont très bon pour l’isolation sur plancher s’ils sont combiné avec d’autres produits,
La bonne solution consiste donc à employer plusieurs matériaux et de les associer entre eux pour leur spécificité.
Il faut tester les nombreuses combinaisons possibles et faire jouer l'expérience, la logique et le bon sens, l'intuition !

Chaque maison sera un cas particulier, chaque propriétaire aura sa priorité et suivant la région d’implantation, les performances recherchées seront différentes (on ne vit pas a Strasbourg comme dans les Landes) L’exposition de la maison sur la parcelle a aussi beaucoup d’importance.

ATTENTION nous ne fournissons pas le poste isolation dans nos maisons MME, sauf pour le plancher, pour l’isolation entre solive si vous choisisez l’option montage par un professionnel.

L’important est en fait de réaliser une très bonne maison qui ne demande que très peu d’énergie pour chauffer et pas d’énergie pour refroidir, la intervient ce que nous pourrons nommer "Le bon Sens".

Il est impératif de prendre en compte la situation géographique de la maison, son orientation, son environnement. En agissant avec un minimum de bon sens, on va s’apercevoir que nos contraintes de chauffage et refroidissement peuvent se régler très facilement, grâce a un bon bâti bien conçue et isolé correctement, à la création de zones d’ombre ou à la mise en place d’équipements de chauffage, de production d’eau chaude, système de ventilation bien dimensionné.

Ce choix est très important et est fonction de différents critères.

Notre plancher est composé de dalle assemblées solives porteuses avec fournitures dans le cas d’un levage. OSB 9mm avec solives et isolant. Le plancher bois que nous avons développé offre une solution très performante et une parfaite isolation de votre maison en évitant la présence d'un pont thermique à la base des murs.

Notre plancher bois peut recevoir un plancher chauffant.

Les maisons MME peuvent être montées soit sur dalle béton soit sur plancher bois, ce qui permet de s’adapter a tous les types de terrain. La prise en compte du risque sismique en France oblige dans les régions concernées, à ce que les fondations et la structure soient calculées par un Bureau d'Etude spécialisé.


De ce fait le lot maçonnerie devient très couteux.
Nous pouvons après étude fixer le plancher bois soit sur plots BA, sur plots métalliques vissés ou sur plots métalliques battus, ces 3 techniques permettent de travailler sur n’importe quel sol (gravité importante, sol inondable ou très argileux).


Après l’implantation du solivage porteur nous réalisons une dalle sèche comprenant une isolation renforcée (RT 2012) et la chape sèche support du revêtement de sol (carrelage, parquet, …).






Celle-ci doit être faite dans les règles de l'Art avec une isolation adaptée et sur le dessus, sous peine d'anéantir une partie du bénéfice de l'isolation. Un pont thermique sera d'autant plus préjudiciable en fonction du climat de la région.


Pour être "conforme", elle doit être tel que schématisée ci- contre.


Par ailleurs, en cas de plancher chauffant, ce qui peut parfaitement se concevoir avec les solutions intelligentes et peu coûteuses d'aujourd'hui, l'épaisseur du plancher chauffant peut parfois nécessiter la présence d'une talonnette en périphérie de la dalle.



Notre plancher bois peut recevoir un plancher chauffant.



Les murs d'une MME sont constitués de la structure poteaux-poutres et des panneaux porteurs en ossature bois.

La structure poteaux-poutres est assemblée à queues d'aronde. Cette structure compose donc le squelette du bâtiment.

Cette structure est contreventée par des liens horizontaux eux aussi assemblés à queues d'aronde, ce qui rend le squelette parfaitement lié et très facile à mettre en place.


Les panneaux porteurs en ossature bois proposent différentes ouvertures, ce qui permet une multitude de combinaisons correspondant aux besoins de chacun.
Ils sont au nombre de 10, chacun offrant une ouverture spécifique.
Leur largeur est de 2,30 m, leur hauteur de 2,80 m.

Ces panneaux sont référencés : P230-1 à P230-10.
Chaque référence correspond à une ouverture précise, porte, fenêtre, porte-fenêtre ou baie vitrée, toujours située à l’axe du panneau.
La référence P230-10 correspond à un panneau plein, donc sans ouverture.

Lorsque vous configurez un ou plusieurs modules MME pour créer votre projet personnel, c’est à vous de choisir le type de chaque panneau en fonction du plan d’aménagement que vous avez prévu pour votre maison.
Le prix des panneaux ne varie pas en fonction du choix de l'ouverture !
Pourquoi ? Si il y a bien une différence de "matière" entre ces panneaux, le "travail" au niveau de la fabrication est plus long. Par ailleurs, chaque panneau avec ouverture est livré avec des "tapées" qui sont les encadrements destinés à recevoir la menuiserie prévue.
Vous devez donc choisir librement chaque panneau sans vous soucier du prix des murs qui reste inchangé.



D'autres panneaux sont proposés pour d'autres utilisations ; ils sont présentés plus loin avec leurs caractéristiques :
  • 6 panneaux destinés à équiper les "agrandissements"
  • 3 panneaux destinés aux SAS de liaison
Selon la région, il peut être exigé un revêtement de façade différent. Auquel cas, tout type de revêtement extérieur autre que du bardage peut être mis en oeuvre sur nos panneaux modulaires.

Nous offrons plusieurs possibilités pour le revêtement extérieur des murs, en termes de bardage. (Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

  • Panneaux nu
  • Panneaux bardé en atelier, bardage pin sylvestre traité autoclave pose horizontal ( faux poteaux)
  • Panneaux support crépis
  • Panneaux nu fourniture traité autoclave pour pose horizontale (bardage filant)
  • Panneaux nu fourniture (différents coloris) pour pose horizontale (bardage filant)
  • Panneaux nu fourniture pin traité autoclave pour pose verticale
  • Panneaux nu fourniture et pose traité autoclave en horizontale (bardage filant)
  • Panneaux nu fourniture et pose (différents coloris) en horizontale (bardage filant)
  • Panneaux nu fourniture et pose verticale




  • Nous proposons également un panneau livré avec un support pour une finition de type "crépis".

    Le travail en atelier permet une rigueur et une précision de fabrication bien utiles une fois sur le chantier !



    Ce qu'il faut savoir et retenir...

    La "performance" d’une habitation concerne l'ensemble du bâti, du plancher à la toiture en passant par les murs et donc les ouvertures. Les efforts réalisés au niveau de l'isolation de cet ensemble ne doivent pas être mis en péril par des ouvertures qui, mal choisies, pourraient anéantir le résultat obtenu par ailleurs.
    La performance globale est toujours dépendante du maillon le plus faible ; il faut dont éviter d'en créer un !

    L'ambition du concept MME est claire : offrir aux autoconstructeurs un système constructif simple et efficace, complet et performant, sans compromis sur la qualité. Les économies doivent être réalisées lors de l'investissement mais également durant les années à venir, en particulier par une consommation d'énergie réduite au minimum.
    Dans cette équation, le rôle des menuiseries est essentiel ; ce choix ne doit pas être négligé.


    Nous vous proposons des produits conformes à cet esprit, avec le niveau de qualité requis pour préserver votre investissement. Les performances phonique et thermique de ces menuiseries sont excellentes et largement dimensionnées pour répondre aux besoins et à vos attentes.

    Le coefficient Uw moyen est de 1,45, une valeur excellente pour garantir le niveau d'isolation recherché.

    Ce sont des produits actuels au design parfaitement adapté aux MME (Voir descriptif sommaire ci-dessous ou consulter le site Internet de notre partenaire pour connaître tous les détails utiles).

    Sensible à notre démarche, notre partenaire nous permet de proposer des tarifs qui satisferont tout le monde (Consultez le Menu "Tarifs").

    A noter que la gamme des menuiseries "bois" proposées est réalisée avec du Pin français. Téléchargez ici la présentation.


    Nous vous proposons également des gammes de portes d'intérieur et de portes d'entrées de grande qualité dont vous pouvez télécharger les documentations ici : catalogues "Beaux-arts" et "Altéris" / "Inuit".
    (Les prix figurent au Menu "Tarifs").

    Les produits…

    Menuiseries PVC

    Vitrage 4/18/4 FE Argon Warmedge
    Dormant pour isolation de 100 mm
    Coloris blanc (+ value couleur)
    Soubassement std ou seuil handicapé
    Menuiseries ALUMINIUM

    Vitrage 4/16/4 FE Argon Warmedge
    Dormant pour isolation de 100 mm
    Coloris blanc (+ value couleur)
    A rupture de pont thermique
    Menuiseries BOIS

    Vitrage 4/16/4 FE Argon Warmedge
    Dormant pour isolation de 100 mm
    Finition lasure ton bois garantie 2 ans
    Soubassement standard ou bois

    Options : (le prix de ces options est mentionné dans nos tarifs)
    • Volets roulants manuels ou électriques intégrés à la menuiserie avec tablier blanc
    • Vitrages "retardateurs d'effraction" 4412 (classe 2) ou SP10 (classe 5)
    • Ouvertures Oscillo-battantes
    • Baie vitrée 2,15*1,80 : ouverture à la française pour un accès facilité aux handicapés

    Qualité de l'offre…

    Créée en 1990, la société "Menuiseries GREGOIRE" est partenaire national de MME avec un service de livraison intégré. Tous les prix s'entendent avec livraison incluse partout en région. Une surface de production de 20 hectares et 640 salariés œuvrent pour ce producteur européen indépendant parmi les plus importants avec 1000 fenêtres et 300 portes fabriquées par jour !

    Un savoir faire exclusif qui associe haute technologie et tradition permettent de produire des menuiseries dont la haute qualité est reconnue par les certificats officiels. L'entreprise présente une expérience de près de 30 ans sur l'extrusion et la fabrication de fenêtres PVC.


    PVC
    • Profil d'ouvrant à 3 chambres, de 70 mm de section
    • Conception d'ouvrant à large recouvrement
    • Profils dormants mutltichambres
    • Structure "monobloc", pour une étanchéité et une rigidité absolues, adaptée à chaque épaisseur de doublage
    • Renforts métalliques intégrés aux profils (si nécessaire, selon normes officielles d'inertie)
    • Gorge de récupération des eaux avec sorties d'évacuation rapprochées
    • Large choix de doubles vitrages, de 24 à 31 mm d'épaisseur
    • Joints d'étanchéité des parecloses très performants grâce à leur forme "ballon"
    • Battue centrale de seulement 11 cm
    • Profilé rigide
    • Plage dimensionnelle pour PF2 vtx : 2250X1900 mm, avec un battement de 112 mm.
    • Joint co-extrudés dans la teinte du profil PVC
    • Paumelles thermolaquées réglables l’une comme l’autre
    • Bavette de seuil PVC, qui se clipse sus les châssis et fenêtres et qui permet de travailler avec des appuis courts (pas de pont thermique)
    • Equerres de fixation à trou oblong
    • Ergots de coulisses pour tablier PVC au delà de 1200 mm de large, qui servent de par tempête et de retardateur d’effraction
    • Crémone en acier de marque ferco, galet excentrique pour affiner les réglages
    • CLASSEMENT AEV : A*3 E*7B V*A2

    BOIS

    Matériaux historique de l’entreprise, maitrise du système lamellé collé depuis plus de 25 ans assurant une qualité de fabrication et une tenue de premier ordre. Certification PEFC, 1.5 millions de fenêtres en service en France

    • ouvrant de 68mm c’est environ 50% de bois en plus qu’une fenêtre courante
    • technologie du lamellé collé renforce la solidité naturelle du bois
    • un traitement intégral des profilés en phase aqueuse avant assemblage
    • Teinte égalisatrice et protection provisoire de chantier par aspersion avec garantie 6mois, 2ans ou 5 ans.
    • Ouvrants formant parecloses, technique monobloc qui supprime les parecloses rapportées
    • Joint périphérique en élastomère qui enchâsse le vitrage pour un protection et une étanchéité parfaite du vitrage
    • Montant central de 113mm pour les fenêtres et 123mm pour les portes fenêtres
    • Cadre dormant monobloc évitant les infiltrations
    • CLASSEMENT AEV : A*4 E*7B V*C3
    Les gammes (PVC – ALU – BOIS)

    Nos charpentes traditionnelles se fabriquent en 2 largeurs : 5,11m et 7,53m
    Nous proposons trois types de charpentes, deux doubles pentes différentes 20° (soit 36.4%) et 30° (soit 57.7%) et une toiture plate.



    Les fermes sont livrées brutes lorsqu’il y a un faux-plafond et rabotées et ouvragées lorsque la charpente est apparente (sous-rampant) ; un mixte des deux formules au sein d’une même MME est proposé. Cela permet de laisser apparente la charpente dans un salon séjour par exemple, et de disposer d'un faux-plafond sur les autres pièces.
    Le prix est inchangé ! Les fermes apparentes sont "ouvragées" et donc différentes de celles livrées brutes (faux-plafond).




    Le kit MME comprend la fourniture de tous les éléments jusqu’aux avant-toits, quelle que soit le type de toiture (Voir le PDF sur le levage en schémas).
    Le faux-plafond (solivage non porteur) est livré avec la charpente selon le choix proposé (faux-plafond et/ou sous rampant).

    Le lot « couverture » comprenant des tuiles DC12 et la sous-toiture, attention chaque région ayant ses spécificités il est conseillé de traité la partie couverture directement avec les charpentiers partenaires monteurs. C’est la raison pour laquelle il sera nécessaire de recouper les chevrons suivant le besoin régional et en fonction du pureau des tuiles, différent suivant les modèles.

    Une toiture plate est une alternative que nous offrons, avec un support pour étanchéité en membrane PVC, il faudra faire intervenir un étancheur pour cette membrane non comptée dans notre kit. Attention celle-ci ne peux être végétalisée, la structure prévu n’est pas faite pour recevoir une telle charge, si vous souhaitez une toiture végétalisée nous pouvons vous faire une étude spéciale.

    Quel que soit votre choix, la fabrication en atelier garantie un travail précis qui permet sur le chantier un assemblage immédiat et sans soucis, le calibrage des différentes pièces de bois étant parfaitement maîtrisé.

    Selon les moyens dont vous disposerez sur votre chantier, la charpente sera livrée soit pré-assemblée soit en pièces détachées pour être entièrement assemblée sur le site.
    Si la prestation de levage est prévue dans votre projet, nous gérons cette question…

    N’hésitez pas à consulter notre "Guide de montage.


    Bien qu'étant fabriqué en série et optimisé en amont par une industrialisation rigoureuse, chaque projet MME reste unique !

    Pour cela, vous bénéficiez de l'évolutivité du concept, de sa modularité et de la présence "d'options".
    A la fois pratiques et esthétiques, elles contribuent à personnaliser au mieux votre projet et lui apporte une réelle plus-value, dans tous les sens du terme.

    • Consoles

      Ce sont des avancées de toit d'une profondeur de 1 mètre qui "protègent" le pan de mur là où elles se situent.
      La Console 1 trame (C1T) correspond à la largeur d'un panneau modulaire, soit 2,30 m. C'est une console de type "Porte d'entrée" qui protège l'accès principal de votre maison, un accès de type "service" ou encore une baie vitrée pour une pièce qui nécessite cette option.

      Vous disposez de la possibilité de créer une Console dite "Brise soleil" (CnbT) qui permet de protéger tout ou partie d’un pan de mur dont l'exposition au soleil est importante. Dans ce cas de figure, vous décider du nombre de trames (1 trame par panneau modulaire) nécessaire pour réaliser cette console et vous remplacer "nb" par ce nombre dans le configurateur MME (Menus " les Maisons" et "le Sur-mesure) pour obtenir un chiffrage précis.



    • Galerie Long pan

      Il s'agit d'une galerie sur poteaux de type "terrasse, abris voiture" qui se trouve sur le côté de la maison conformément au schéma ci-contre qui présente les côtés "long pan" et "pignon" sur une MME.

      Sa largeur est de 5,11 mètres (soit 2 trames) et sa profondeur de 3 mètres. Sa surface d’emprise au sol est donc de 15,33 m².

      Attention ! Cette galerie n’existe qu’avec une pente à 20° (GLP-2T/20) et en toiture plate. Mais peux tout a fait être raccordée à une MME-charpente 30°, une galerie charpente 20°, un bris de toiture se formera...

      La hauteur de passage au plus bas est d’environ 1.60m.



    • Galeries Pignon

      Il s'agit d'une galerie sur poteaux qui se situe dans le prolongement de la toiture, à l'axe de celle-ci.


      Sa largeur est donc soit de 5,11 m (GP-511), soit de 7,53 m (GP-753).


      Sa profondeur est de 3 mètres. Sa surface d'emprise au sol est de 15,33 m² ou de 22,59 m². Elles sont disponibles pour les toitures à 2 pentes, 20° et 30° et toiture plate.



    • Agrandissements

      Ils se présentent du côté "long pan" des modules MME.
      Deux modèles sont proposés : 1 trame ou 2 trames.
      La profondeur est toujours de 3 mètres.

      Attention ! Ces agrandissements sont uniquement disponibles avec les charpentes 20° et toiture plate. Dans le cas d’une MME avec une charpente 30°, la toiture de l’option crée un "bris" de toiture.

      La hauteur des panneaux au plus bas est de 1,68 mètre.

      Surfaces Emprise au sol:
      Agrandissement 1 trame, référence : AG-1T/20 = 8,10 m²
      Agrandissement 2 trames, référence : AG-2T/20 = 15,33 m²



      Vous devez choisir le type de panneaux modulaire dont vous avez besoin en fonction de la destination de l'agrandissement (Hall d'accès, coin repas, cellier, coin bureau, dressing ou SDB pour chambre, etc.).

      Ils sont au nombre de 6Panneaux pleins (sans ouverture) et panneaux destinés avec une réservation d’ouverture de 0.65 * 1.20, pour les panneaux long pan. Et pour les panneaux pignons vous avez le choix entre un panneau plein et un panneau avec une réservation d’ouverture 2.15 * 0.90

      Les différentes prestations, plancher bois, bardage sont prévue exactement comme celle d'un module MME.





    Chaque projet MME est unique !
    Utilisez la modularité et l'évolutivité du système constructif MME en exploitant au mieux ces options pour personnaliser votre maison familiale. Les combinaisons sont sans limite et permettent l'expression de votre créativité pour dessiner le plan qui correspond à vos attentes.
    Consultez le Menu "le Sur-mesure/5 exemples de plans chiffrés" pour découvrir quelques projets originaux.

    Ce "thème" est capital et incontournable…
    L'intelligence d'une maison réside dans son bâti et nul part ailleurs !

    Notre plus-value en la matière porte sur :
    • Sur les produits isolants eux-mêmes et leur "bonne" association entre eux,
    • Sur la méthode de pose, une question essentielle pour obtenir la performance recherchée.
    • Sur l’étanchéité à l’air et au vent avec les produits les plus adaptés à ces objectifs.
    Grâce à notre expérience et l’expérimentation constante, nous avons élaboré une liste "d'associations de produits isolants" à mettre en œuvre pour :
    • Le plancher bois
    • Les murs (panneaux modulaires)
    • Les toitures (charpentes à 2 pentes, sous-rampant et faux-plafond) et toitures plates.
    Par ailleurs, nous mettons à votre disposition un document présentant notre méthode de pose à suivre rigoureusement et l'ensemble des moyens nécessaires pour y parvenir. Tout y est présenté en détail et de nombreuses photos montrent comment procéder et le résultat final pour chaque partie à isoler.

    Tout autoconstructeur souhaitant mettre en œuvre nos solutions recevra ce document et les outils pédagogiques associés sur un CD-ROM.
    • Isolants : L'acquisition de ces produits se fait auprès d'une enseigne nationale bien implanté en régions sachant qu'elles proposent toutes (ou presque) ces références (*) à des prix comparables.

    • Produits nécessaires à l'étanchéité à l'air et au vent : Nous proposons ces produits dans la mesure où ils ne sont pas disponibles dans le commerce. D'autres le sont, mais leur qualité n'est pas conforme aux besoins. Par exemple, un scotch qui ne tient que 2 ou 3 ans mettra en péril tout le travail d'étanchéité réalisé. Nous sommes dans un domaine trop important pour transiger sur la qualité !

      o Pare-vapeur pour des enveloppes de bâtiment durablement étanches à l'air

      o Lé de sous-couverture pour une enveloppe de bâtiment durablement étanche à la pluie et au vent

      o Bandes adhésives pour la mise en œuvre (différentes références selon usage).



    • Quelques mots pour comprendre le choix des produits d'étanchéité à l'air et au vent SIGA.

    • Produits exempts de toxiques ambiants : Solvants, COV, plastifiants, chlore, formaldéhyde, etc.
    • Collage immédiat avec une force extrême sur tous les supports par toutes les températures
    • Aucune dégradation de bâtiments enregistrée en 46 ans : les produits sont donc garantis à ce jour pour une durée de 45 ans et sont sans date de péremption quant à leur utilisation !
    • Produits parfaitement adaptés aux constructions bois et au système constructif MME. Vous disposez de photos, schémas, animations et vidéos pédagogiques pour poser tous ces produits dans les règles de l'Art.

    A titre d'exemple, voici la pose d'une bande adhésive adaptée au collage étanche à l'air et au recouvrement d'un frein-vapeur.

    Dans nos "Configurateur MME" et "Configurateur de projets Sur-mesure", nous donnons une indication de prix pour tous les isolants selon vos choix et un prix pour traiter l'étanchéité complète de votre maison.

    Nous avons réalisé le calcul afin de connaitre, par type de MME et par type de solution d'isolation, les quantités de produits nécessaires et les coûts associés. Vous disposez donc des informations nécessaires pour votre projet personnel, quels que soient vos choix (multi-modules MME avec ou sans options dont SAS de liaison).

    (*) Les références communiquées sont à respecter impérativement. Certains produits ne sont pas comparables, en voici un exemple avec la laine de roche. Ce produit est extrêmement efficace mais à partir d'une certaine densité au m3. De plus, sa qualité doit permettre qu'il ne se tasse pas dans le temps, sous peine de perdre en grande partie de son efficacité. Nous avons participé à sa définition avec le fabricant pour parvenir au résultat voulu et la référence que nous vous donnons est la seule dont vous devez faire l'acquisition.

    Voici quelques schémas et photos qui présentent les solutions préconisées : plancher bois, murs et toiture.



    L'Organisation du levage

    Sur dalle béton : La priorité prioritaire est la vérification des côtes et des niveaux, la maison étant fixée sur des semelles, il est impératif que celles-ci soient fixées aux côtes de plan et parfaitement horizontales. Les plans de montage que nous fournissons sont très précis et il faut impérativement respecter les côtes.

    La dalle béton doit être coffrée ce qui permet de fixer correctement les semelles par des vis acier spéciales pour béton. (Fournies dans le kit comme l'ensemble de la quincaillerie nécessaire. Toutes ces pièces sont répertoriées et facilement identifiables).

    Une fois les semelles fixées et convenablement calées, le levage peut démarrer.

    Les panneaux sont des éléments volumineux mais pas très lourds (environ 200 kg pour un panneau bardé de 2.31 m) ; ils pourront donc être levés a la main (prévoir 4 gaillards bien nourris à midi).
    A partir du moment ou le 1er angle de la maison est levé et parfaitement réglé verticalement, tous les autres panneaux, poteaux et sablières pourront être levés très rapidement, il suffira de les épingler à la dalle par un étai spécial ou une simple ossature vissée.

    Les panneaux sont fixés provisoirement par quelques vis et sont montés sur joints acrylique très épais pour assurer un maximum d’étanchéité a l’air.

    Entre chaque panneau vient se positionner un poteau de structure qui assure le lien entre les panneaux et la reprise des charges verticales des fermes.

    En partie haute du panneau la sablière va venir s’assembler entre les poteaux et assurer leur parfait écartement.




    Le levage des fermes peut se faire soit entièrement assemblées si l’on dispose d’un engin de levage, soit en pièces détachées avec un petit échafaudage, la mise en place des contreventements se faisant en avançant, les fermes sont automatiquement tenues et en place.

    Il est conseillé de lever les faitages et les liens au fur et à mesure ce qui facilite le contreventement de l’ensemble.

    Après le levage des fermes, un petit réglage s’impose, à l’aide d’un cordeau il faut vérifier le bon alignement des murs et des poteaux avant la fixation définitive.
    Après une ou deux heures de réglage, le levage des derniers éléments de charpente, pannes et chevrons peut se faire.

    Les pannes sont fixées sur les arbalétriers par des sabots métalliques et les chevrons sont cloués dans les pannes avec des pointes de 160 mm.

    Il est préférable d’échafauder au niveau de la sablière pour pouvoir placer et fixer les étrésillons ou cache-moineaux entre les chevrons. Cet échafaudage sera bien utile pour couper les pieds de chevrons et fixer les voliges et bandeaux (les chevrons ne sont pas coupés en atelier car le pureau des tuiles est différent suivant les modèles).

    Les bandeaux sont fixés en égout et en rive des chevrons et permettent d’une part de supporter le 1er rang de tuiles et d’autre part de fixer les crochets de gouttière
    Les voliges sont fixées sur les chevrons par des pointes crantées de 50 mm.

    A ce stade la maison est entièrement levée, il ne reste qu’à préparer la sous-couverture et la couverture.

    Le film sous-toiture est agrafé sur les chevrons, les joints sont collés entre eux par un adhésif spécial qui assure l’étanchéité à l’air et à l’eau (RT 2012 et test d’étanchéité obligatoire).

    Le contre lattage indispensable à la ventilation de la sous-toiture est fixé sur le pare-pluie à la verticale des chevrons. La mise en place des liteaux est déterminée par le pureau des tuiles et ils sont fixés sur les contrelattes par clouage. Les tuiles sont placées de façon classique avec ou sans engin de manutention.

    A ce stade notre maison est dite hors d’eau.

    Il reste à mettre en place les solivages intérieurs s’il y en a (dans le cas contraire, on est sous rampant avec une charpente rabotée). Il faudra fixer les couvre-joints extérieurs ainsi que la lame de bardage finale qui n’est pas fixée en atelier (arrachement possible a la manutention des panneaux), les finitions sont faites…

    La mise en place des tableaux d’ouverture demande un soin particulier, les aplombs et niveaux doivent être particulièrement bien traités car la menuiserie va venir s’appuyer sur ces tableaux. La mise aux côtes reste simple car tout est préfabriqué en atelier, il faut s’équiper d’une visseuse et d’une pompe à mastic pour assurer une bonne fixation et une étanchéité parfaite.



    Le temps de réalisation de toutes ces opérations par une équipe de charpentiers spécialisés est de 113 h hors approvisionnement avec l’aide d’un engin de levage pour une maison de 90 m² au sol.

    Le système MME est basé sur la simplicité avec une mise en œuvre précise des composants préfabriqués en atelier. Il permet d'accéder à une vraie qualité pour un projet unique, personnalisé grâce à la modularité, aux différentes options pratiques et esthétiques et à l'évolutivité du concept.

    Nous prouvons par ce système constructif qu’il est possible en 2012 de fabriquer en France des bâtiments de grande qualité à un prix contenu et raisonnable pour que tout le monde y trouve son compte, du scieur en passant par le charpentier jusqu’au client final, le propriétaire qui doit habiter et "bien vivre chez lui".

    Vauban en 1685 écrivait à Louvois : "Il n’est rien au monde qui ne puisse se fabriquer un peu plus mal pour être revendu un peu moins cher, et ceux qui ne considèrent en toutes choses que le prix, sont les justes victimes de cette pratique".


    L'offre MME est dédiée aux autoconstructeurs…

    Dès l'origine, le concept MME a été conçu pour être accessible aux autoconstructeurs équipés d'outils standards, sans moyens démesurés. Certes, la location d'un treuil hydraulique peut faire gagner du temps ; mais cela représente un coût que chacun appréciera selon ses moyens.

    A partir d'une dalle béton, une équipe de 4 personnes avec des outils standards peut monter (on dit "lever") sans difficulté une MME-93 en deux jours de travail, jusqu'aux avant-toits. Avec un plancher bois, les plots béton étant coulés et secs, une journée de travail supplémentaire sera à prendre en compte.

    En moins d'une semaine, il est possible de construire un bâtiment hors d'eau (couverture achevée) et hors d'air (menuiseries posées) d'environ 100 m². Par définition, nous sommes sur un "chantier sec" qui permet dès le lendemain de démarrer l'aménagement intérieur. Tout se planifie de manière simple et fiable avec le bois.

    Pour ceux qui souhaitent bâtir leur projet à partir du Concept MME sans vouloir prendre à leur compte ce levage, nous pouvons nous charger avec nos partenaires agréés de cette prestation, celle-ci étant prévue comme une "option". Elle peut être chiffrée dans nos configurateurs, pour un projet basé sur 1 module MME comme pour un projet multi-modules MME.

    Pour démontrer la grande simplicité des opérations de levage, voici les séquences vidéo qui présentent chronologiquement chaque étape à partir d'une dalle béton sèche, prête à recevoir le bâtiment.
    Une vidéo de synthèse présente l'ensemble des opérations en moins de 5 minutes ; les séquences suivantes sont plus courtes, moins de 2 minutes en général. Avec notre "Guide de montage" clair et complet, cela suffit amplement à comprendre comment vous devez réaliser le levage d'un projet MME.

    N'oubliez pas 2 choses essentielles :
    • l'intelligence d'une construction réside dans son bâti,
    • Mieux vaut ne pas avoir besoin d'énergie en réalisant sans compromis l'isolation et l'étanchéité !